Solidarietà a Aymeric Chauprade - per la libertà d'opinione e di ricerca



Solidarietà a Aymeric Chauprade - per la libertà d'opinione e di ricerca


18 Febbraio 2009
Inserito da Lorella Binaghi
Spedisci E-Mail




Da: Lista :::: Eurasia Rivista lista@eurasia-rivista.org
Oggetto: Lista :::: Eurasia Rivista :::: Messaggio
A: cpeurasia@yahoo.it
Data: Lunedì 16 febbraio 2009, 11:23


Buongiorno

Solidarietà a Aymeric Chauprade - per la libertà d'opinione e di ricerca
:::: 16 Febbraio 2009 :::: 8:42 T.U. :::: Solidarietà :::: Redazione
Solidarietà al prof. Aymeric Chauprade - Per la libertà d'opinione e di ricerca

Cari Amici, Cari Colleghi,

La Redazione di Eurasia esprime la propria solidarietà al collega francese - prof. Aymeric Chauprade -, destituito, direttamente dal Ministro della Difesa Hervé Morin, dal proprio incarico di docente del CID (Collège interarmées de défense), per aver nutrito “seri dubbi” riguardo alla tesi ufficiale sull’11 settembre.

Esprimete la vostra solidarietà al prof. Aymeric Chauprade, scrivendo a: mailto: direzione@eurasia-rivista.org;


Aymeric Chauprade: “La versione ufficiale non mi convince. Di fatto ho presentato in modo plausibile le tesi alternative. Tuttavia fornisco la versione ufficiale – che peraltro tutti conoscono – secondo una cronologia. Nutro seri dubbi al riguardo ma ciò non significa che io creda che i responsabili siano elementi dei servizi americani o israeliani. Non traggo delle conclusioni, mi pongo delle domande"
(http://www.megachip.info;
"Secret Défense" (libération.fr);


 Foto di Aymeric Chauprade.
http://www.lesmanantsduroi.com/


Aymeric Chauprade.
da Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aymeric_Chauprade)
Aymeric Chauprade
Aymeric Chauprade, né le 13 janvier 1969, est un écrivain, politologue et géopoliticien français.

Biographie
Docteur en science politique de la Sorbonne, diplômé de Sciences Po Paris en 1993, Aymeric Chauprade obtient un DEA de droit international en 1996. En outre il est diplômé en mathématiques, chargé de cours à l'Université de Neuchâtel en Suisse (histoire des idées politiques), conférencier en géopolitique au Collège Royal de l'enseignement militaire supérieur du Royaume du Maroc, directeur de la Revue française de géopolitique (annuelle, Ellipses, Paris) et directeur de plusieurs collections aux éditions Ellipses à Paris (Grands enjeux, Taupe-Niveau, Référence géopolitique....). Il enseigne au Collège interarmées de défense (CID) depuis 1999 et il y est directeur du cours de géopolitique de 2002 à 2009[1].
Par ailleurs, il a collaboré à la revue à comptes d'auteurs L'Afrique réelle de l'africaniste Bernard Lugan, collabore toujours à La Nouvelle Revue d'Histoire de Dominique Venner et intervient régulièrement sur Radio Courtoisie. Il a dédié son ouvrage Géopolitique, constantes et changements dans l'histoire aux élèves stagiaires du CID. Il est également officier supérieur de réserve dans la Marine nationale. Aymeric Chauprade se réclame d'une nouvelle école française de géopolitique, qui prône avant tout un retour à la realpolitik, à une discipline dé-idéologisée. La pensée de cette « nouvelle école » s'exprime par le biais de la Revue française de géopolitique (éditée chez Ellipses) et de l'Académie internationale de géopolitique, dont Aymeric Chauprade est le secrétaire général. Les bases de la pensée géopoliticienne d'Aymeric Chauprade se trouvent dans la ligne des chemins ouverts par les travaux de François Thual. On trouvera d'ailleurs dans l'introduction à son ouvrage de référence Géopolitique, constantes et changements dans l'histoire, les principes directeurs de cette nouvelle école de géopolitique. C'est dans cette introduction qu'Aymeric Chauprade illustre son approche de cette discipline qu'est la géopolitique. Pour Aymeric Chauprade, l'un des vecteurs de l'indépendance et de la puissance pour la France est la francophonie. Partisan d'une Europe des nations aux frontières européennes (sans la Turquie), il prône une politique d'entente avec la Russie et soutient l'idée d'un monde multipolaire ce qui implique des relations équilibrées entre la Chine et les Etats-Unis. Il entretient des relations fortes avec le Maroc où il enseigne et voyage très régulièrement au Moyen-Orient, en Europe centrale, en Asie centrale, en Russie et en Chine.
La conception de la géopolitique dans laquelle il s'inscrit a été en partie critiquée par André Brigot : ainsi le Dictionnaire de géopolitique reprendrait-il « parfois sans garde-fous dans des ouvrages de vulgarisation les notions les plus controversées de la géopolitique, notamment dans sa dimension culturelle », position qui pourrait contribuer ainsi « à enraciner la géopolitique dans une pensée des purs rapports de force, de supériorités ethniques et de domination[2] ».
Aymeric Chauprade a soutenu la liste conduite par Philippe de Villiers lors des élections européennes de 2004[3]. Il affiche des convictions souverainistes marquées : « Le souverainisme c’est la nation, et la nation c’est l’ennemie de l’empire. De tous les impérialismes, américain, islamiste, internationaliste. » Aymeric Chauprade ne soutient cependant pas les prises de positions de Philippe de Villiers lors de la campagne présidentielle de 2007 vis-à-vis du monde arabe et des musulmans. À la suite de la parution de son ouvrage Chronique du choc des civilisations, Aymeric Chauprade est accusé par Jean Guisnel de complaisance envers les théories conspirationnistes sur les attentats du 11-Septembre[4]. Cela lui a valu d'être, début février 2009, privé de sa chaire au Collège interarmées de défense, sur une décision expresse du ministre de tutelle Hervé Morin[5],[6],[7].
Fonctions [modifier] Aymeric Chauprade enseigne actuellement:
à l'université de Neuchâtel (où il est collaborateur chargé de cours); à l'université Paris-I (où il est chargé de cours, membre de l'équipe pédagogique du master de géopolitique). Ouvrages [modifier]
L'espace économique francophone, Paris, Ellipses, 1996.
Histoires d'Egypte, Paris, Les Belles Lettres, 1996.
Beyrouth éternelle, Paris, Asa Éditions, 1998 (traduit en arabe et en anglais).
Dictionnaire de géopolitique avec François Thual, Paris, Ellipses, 2de édition, 1999.
Introduction à l'analyse géopolitique, Paris, Ellipses, 1999 (épuisé). Les Balkans, la Guerre du Kosovo (en collaboration), Paris/Lausanne, L'Âge d'Homme, 2000.
Géopolitique des États-Unis (culture, intérêts, stratégies), Paris, Ellipses, 2003.
Une nouvelle géopolitique du pétrole en Afrique. Géopolitique - Constantes et changements dans l'histoire, Paris, Ellipses, 3e édition 2007.
Chronique du choc des civilisations, Éditions Chronique, janvier 2009. Autres publications
L’immigration extra-européenne, un défi majeur pour l’Union Européenne, étude pour l'Institut Thomas More, juillet 2006 [lire en ligne] Notes et références [modifier] ↑ « Un enseignant du Collège interarmées de Défense congédié par Hervé Morin » [archive], Secret défense - blog de Jean-Dominique Merchet, 5 février 2009.
↑ André Brigot, « Rejets et nécessité d'une géographie politique européenne [archive] », Le Débat Stratégique, 47, 1999 et « Persistance et utilité des recherches de géopolitique [archive] », Revue Québécoise - Études internationales, 2000.
↑ « Je voudrais saluer également et dans le même esprit, Aymeric Chauprade. Vous avez bien compris qu'Aymeric Chauprade, qui est le directeur des études de l'Ecole de Guerre, a décidé de descendre dans l'arène. Il est connu sur les plateaux de télévision pour ses interventions de géopolitologue, il nous a apporté un message d'espoir exprimé brillamment. Je le remercie parce que, pour ceux qui ne le sauraient pas, il est reconnu non seulement dans tous les milieux intellectuels, mais aussi bien au-delà par toutes les sensibilités souverainistes. On en a eu la preuve ce matin. Et merci de faire le lien avec toutes les sensibilités souverainistes qui vous reconnaissent et vous écoutent. » Philippe de Villiers, « L'agenda 2004 du souverainisme [archive] », Université d'été du Souverainisme, Lamoura, 7 septembre 2003 [1] [archive]. Voir aussi[2] [archive] et [3] [archive]
↑ « Chauprade, l'homme qui forme les officiers et déforme l'histoire » [archive], Jean Guisnel Le Point, 4 février 2009. ↑ « Hervé Morin congédie un géopoliticien suite à un article du Point » [archive], Jean Guisnel Le Point, 5 février 2009. ↑ « Morin limoge un gradé pour ses propos sur le 11 Septembre » [archive], Le Nouvel Observateur, 5 février 2009 ↑ « 11/9/complot : Morin limoge un prof » [archive], Le Figaro, 5 février 2009

Fonte http://www.eurasia-rivista.org/













Elenco generale d'articoli in "Stanza della Lettura"

Clicca: "Rassegna del Var". Diario di Varese e del varesino.





© 2005 - 2009 Grafica e layout sono d'esclusiva proprietà di cieliparalleli.com